Mercer | Quality of Living 2016

Newsroom

Bruxelles à la 41e place du classement des villes les plus sûres au monde, selon le rapport Quality of Living de Mercer

  • 23 février 2016
  • Belgique, Bruxelles
  • Bruxelles rate de peu le top 20 des villes les plus vivables au monde
  • Vienne est une fois de plus la ville la plus vivable au monde, tandis que Bagdad est en dernière place
  • Luxembourg est la ville la plus sûre de la planète, Bagdad la moins sûre
  • L’Allemagne est le pays le mieux représenté dans le top 10 des villes les plus vivables

Bruxelles gagne une place, passant de la 22 à la 21e place dans le classement des villes les plus vivables au monde. Vienne occupe, pour la septième année consécutive, la première place, tandis que Bagdad ferme la liste à la 230e position. Paris chute de 10 places, passant de la 27e à la 37e position. C’est ce que révèle entre autres la 18e édition de l’étude Quality of Living Survey 2016 de Mercer. Cette année, le bureau d’études a, pour la première fois, également examiné la sécurité individuelle dans les grandes villes du monde. Notre capitale occupe la 41e place de ce classement, tandis que Luxembourg est la ville la plus sûre au monde. Rien d’étonnant, malheureusement, à ce que Paris figure à la 71e place…

Malgré les récents problèmes de sécurité et l’instabilité socio-économique, la qualité de vie dans les villes d’Europe occidentale figure toujours parmi les meilleures du monde. Le changement le plus marquant dans ce top 50 concerne Paris, la seule ville de tout le classement qui chute de 10 places (passant de la 27e à la 37e position). À la 69e place, Prague est la ville la plus vivable d’Europe centrale et de l’Est. Kiev (176), Tirana (179) et Minsk (190) sont les villes européennes qui affichent les moins bons résultats. Bruxelles progresse légèrement, et rate de peu le top 20.

La qualité de vie des villes, et surtout la sécurité individuelle, jouent un rôle déterminant dans la décision des multinationales d’y envoyer ou non des expatriés. En outre, ces critères ont un impact majeur sur l’indemnité perçue par ces expatriés.

« Les menaces accrues de sécurité intérieure et globale, les flux de migrants et l’instabilité  sociale dans les grands centres d’affaires mondiaux sont des éléments qui rendent l’évaluation de la sécurité et de la santé des expatriés encore plus complexe pour les multinationales », affirme Ellen van Arenthals, Mobility Lead Benelux chez Mercer. « Voilà pourquoi il est tellement important de déterminer, à l’aide de données et de recherches précises, comment compenser correctement le niveau de vie et la sécurité de vos travailleurs dans différentes villes du monde.»

Top 10 des villes où il fait bon à vivre dans le monde

Rank

City

Country

1

Vienna

Austria

2

Zurich

Switzerland

3

Auckland

New Zealand

4

Munich

Germany  

5

Vancouver

Canada

6

Düsseldorf

Germany

7

Frankfurt

Germany

8

Geneva

Switzerland

9

Copenhagen

Denemark

10

Sydney

Australia

Classement de la sécurité individuelle : les villes allemandes en bonne position, Paris et Londres souffrent

Dans le cadre de cette étude, Mercer s’est également penché cette année sur la sécurité individuelle. Ce score est déterminé sur la base de la stabilité intérieure, des chiffres de la criminalité, du maintien de l’ordre public local et de la relation du pays concerné avec les autres pays. Ici encore, les villes d’Europe dominent le classement, emporté par Luxembourg. Bern, Helsinki et Zurich se partagent la deuxième place, suivies par Vienne en cinquième place. Genève et Stockholm sont sixième ex-æquo tandis que Copenhague, Düsseldorf, Francfort, Munich et Nuremberg se partagent la onzième place.

En termes de sécurité, Bruxelles et Point-à-Pitre (Guadeloupe) occupent toutes deux la 41e place. Plusieurs villes européennes souffrent des attaques terroristes et de l’insécurité sociale, comme Paris (71), Londres (72) et Madrid (84). En 124e place, Athènes est la ville la moins sûre d’Europe occidentale. Damas (229e) et Bagdad (230e) ferment la marche.

« Au vu de tous les développements macro-économiques, il est de plus en plus important que les employeurs prennent bien soin de leurs expatriés et de leur famille. Cela constitue par conséquent une part importante de la politique de rétention et de gestion des talents des multinationales. Afin de garantir la santé et la sécurité des travailleurs et de leur famille à l’étranger, les employeurs investissent notamment dans un logement de qualité, des programmes de sécurité, des mesures d’évacuation et des soins médicaux. Des formations sur la sécurité et des environnements de travail surveillés s’y ajoutent aussi régulièrement », ajoute Ellen van Arenthals.

Amérique du Nord et Asie du Sud-Est

En Amérique du Nord, la qualité de vie demeure élevée pour les expatriés. Les villes canadiennes dominent le classement. Vancouver (5) est la ville la mieux classée, suivie par Toronto (15) et Ottawa (17). Aux États-Unis, c’est San Francisco (28) qui est la plus appréciée, suivie de Boston (34), Honolulu (35), Chicago (43) et New York (44).

Parmi les grandes villes d’Asie du Sud-Est, c’est Singapour qui est la mieux classée (26), suivie par Kuala Lumpur (86), Bangkok (129), Manille (136) et Jakarta (142).

À propos de l’enquête Worldwide Quality of Living Survey de Mercer

La Worldwide Quality of Living Survey de Mercer est une étude annuelle sur la qualité de vie des villes du monde. Les données ont été analysées de septembre à novembre 2015 et sont régulièrement mises à jour pour s’adapter aux conditions changeantes. Chaque ville est évaluée sur 39 critères, allant de facteurs politiques, sociaux et économiques à des éléments portant sur les médicaments, la santé, l’enseignement, les loisirs, le logement et l’accessibilité. Cela permet de donner aux villes un score objectif afin de pouvoir les comparer. Les villes sont comparées à New York en tant que ville de référence, avec un score de 100. L’enquête couvre au total 450 villes et aide les gouvernements et les grandes entreprises à confier des missions internationales aux travailleurs. Les résultats sont utilisés par les employeurs (pour compenser les travailleurs) et les pouvoirs publics (comme base pour leur politique d’amélioration).

À propos de Mercer     

Mercer est l’un des leaders fournisseurs mondiaux en matière de conseil en talents, santé, pensions et investissements. Les consultants de Mercer aident leurs clients à résoudre leurs problèmes les plus complexes en matière de conditions de travail et de capital humain par le développement et la gestion de programmes de santé, de retraite et d’avantages extralégaux. Mercer emploie 20.000 collaborateurs et est présent dans plus de 40 pays. Mercer est une filiale à part entière de Marsh & McLennan Companies Inc.(NYSE : MMC). Marsh & McLennan Companies occupe 57.000 collaborateurs dans le monde et un chiffre d’affaires de plus de 13 milliards de dollars et est également la maison-mère de Marsh, un leader en assurance et gestion du risque, de Guy Carpenter, leader en gestion du risque et services de réassurance interpersonnelle et d’Oliver Wyman, un leader en consultance.

CONTACT INFORMATION